LA LETTRE DE L'ARERAM

I  Janvier 2022   Numéro 20

Edito

Madame, Monsieur
Cette année encore nous vivons une situation complexe aux multiples effets, particulièrement dans nos établissements recevant un public vulnérable, mais aussi dans les services ouverts aux besoins des personnes orientées.
Les moyens de travail à distance sont pratiques mais la relation humaine s’en trouve appauvrie dans la qualité de l’échange.
Je vous renouvelle tout mon soutien et mon admiration ayant constaté la bonne poursuite des missions malgré les entraves.
Notre objectif, en restant prudent sur le respect des échéances, le report depuis deux ans de la célébration des 50 ans de l’IME Sairigné en est l’illustration, est de travailler au développement de l’Association pour consolider son assise. La séparation avec le Centre Escat en 2020 puis cette année avec l’IME Seguin, ne nous empêche pas de penser que l’ARERAM est un bon outil au service de la personne en situation de handicap accompagnée par un personnel de qualité.
Nos pôles médico-sociaux et sociaux doivent pouvoir rester créatifs et collaborant sur leurs territoires en s’ouvrant vers d’autres champs complémentaires. Nous devrons étudier si l’offre reste adaptée aux besoins et à la commande publique tout en restant vigilants sur les concepts inclusifs.
La poursuite du rapprochement CAP Emploi/Pôle Emploi sera un net progrès pour assurer une meilleure qualité du service rendu aux personnes en recherche d’emploi. Nous espérons que les travaux de reconstruction de l’IME Cordes puissent être entamés mais là aussi nous restons prudents sur les délais.
Enfin, je souhaite à chacun une Bonne Année, et vous adresse mes remerciements pour votre action et vos compétences
Bien cordialement.
Le Président -Didier GOURNAY.
Cordialement,

Le Président Didier GOURNAY

Inclu’Pro Formation….

Depuis septembre 2021, le Relais Formation en cotraitance avec UNIRH 75 et Retravailler a débuté la nouvelle offre de formation financée par l’AGEFIPH sur le département du 75 et 93.
Inclu’Pro Formation consiste à aider la personne en situation de handicap à préparer son parcours pour accéder à l’emploi, pour intégrer une formation qualifiante ou certifiante ou pour garder son emploi.
Durée et organisation de la prestation :
Le parcours de formation Inclu’Pro est d’une durée de 300 heures maximum sur 6 mois. La formation peut être réalisée en tout ou en partie à distance sur le temps de travail ou hors temps de travail. Les actions sont individualisées et personnalisées en fonction du parcours de chaque personne, et s’appuie sur une pédagogie diversifiée, innovante et adaptée au public.
La prestation est composée de 3 parcours :
• Mobilisation
• Insertion dans l’emploi
• Reconversion (pour les salariés)


Les objectifs de la prestation : Inclu’Pro Formation s’articule selon les parcours par les actions suivantes :
• Identifier et valoriser ses compétences acquises, transférables, transversales,
• Se projeter dans son avenir professionnel,
• Construire son projet professionnel,
• Acquérir ou approfondir ses compétences sur le numérique,
• Prendre en compte le handicap dans son parcours de formation ou d’emploi,
• Être acteur de sa recherche d’emploi,
• Anticiper son entrée en formation qualifiante ou certifiante,
• Préparer sa transition professionnelle.


Anne Sophie FRANVILLE
Directrice Adjointe du Relais Formation   
       

TRANSFERT DE L’IME EDOUARD-SEGUIN A ALTERIS

Le 16 décembre 2021, le Conseil d’Administration de l’ARERAM a adopté le projet de traité d’apport partiel d’actifs qui prévoit les conditions matérielles du transfert de l’IME Edouard-Seguin à l’association ALTERIS.
Le Conseil d’Administration d’ALTERIS a approuvé le document dans les mêmes termes le lendemain. Cette double approbation marque une étape importante avant la finalisation de l’opération, qui passe par les réunions des Assemblées Générales des deux associations fixées au mois de février 2022.
Une fois le traité d’apport partiel d’actifs finalisé et approuvé par les deux Assemblées Générales, le processus de transfert, des autorisations actuellement détenues par l’ARERAM de l’établissement à ALTERIS pourra être engagé. C’est à l’Agence Régionale de Santé Auvergne – Rhône – Alpes, qui est évidemment informée en temps réel de l’opération, qu’il appartiendra à prendre cette décision, qui concrétisera définitivement l’opération de transfert, avec un objectif fixé au mois de mars 2022.
En parallèle à cette démarche qui porte sur le patrimoine, une négociation est engagée depuis plusieurs mois entre les délégués syndicaux de l’ARERAM et ALTERIS afin de formaliser dans un accord les conditions de reprises du personnel de l’établissement. Conformément à l’article L. 1224-1 du Code du travail, l’ensemble des contrats de travail en vigueur au moment de l’opération de transfert resteront en vigueur après le changement d’employeur.
Par ailleurs, l’Inspection du Travail sera sollicitée, conformément au Code du Travail, pour approuver le transfert des différents représentants du personnel élus dans l’établissement.
Engagé depuis plusieurs années, d’abord sous la forme de la création d’un groupement de coopération sociale et médico-sociale (GCSMS), ce rapprochement structurel a pour objectif de faciliter l’évolution des organisations afin de sécuriser et pérenniser les prises en charge sur le territoire ainsi que les emplois dans un contexte peu favorable aux structures isolées.


Yves LE BIGOT
Directeur de l’IME SEGUIN           

Venez visiter nos nouveaux sites internet

 

 

Les Orientations Stratégiques De La Formation En 2022

Lors de sa réunion du 16 décembre, le Conseil d’Administration de l’ARERAM a approuvé les orientations stratégiques de la politique de formation de l’association, qui ont été élaborées par la Direction générale en lien avec les directeurs des établissements. Celles-ci avaient été présentées auparavant au CSE central, qui avait donné un avis positif.
Compte tenu des enjeux actuels de notre secteur, il est primordial de définir les besoins en compétences et en formations de nos salariés en cohérence avec les orientations stratégiques de l’association, afin de relier le plan de développement des compétences à sa stratégie et à ses objectifs.
Ces orientations sont :
Accompagner et gérer le changement
Ces dernières années, tant le monde médico-social que le secteur handicap et emploi ont été exposés à de nombreux changements qui ont impacté le fonctionnement des établissements. La mise en place de démarches d’accompagnement adaptées, à destination des équipes et des cadres, peut être nécessaire pour préparer et faciliter ces changements pour les équipes et les établissements dans leur ensemble.
Adaptation aux évolutions des politiques, des prises en charge et des populations accueillies
Des nombreuses évolutions sont intervenues dans l’ensemble des secteurs couverts par l’ARERAM : accueil de nouvelles populations (autisme, dys…), nouveau mode de prises en charge (accueil séquentiel, répit, mise en dispositifs…), nouvelles politiques (rapprochement Cap Emploi – Pôle Emploi…). Afin de maintenir et de développer le niveau de compétence des professionnels, il est nécessaire de leur proposer des formations sur ces thèmes.
Promotion de la qualité de vie au travail
La qualité de vie au travail est une démarche qui vise à l’amélioration collective de la façon de travailler dans un établissement, avec le double objectif de favoriser le développement des personnes et la performance des organisations. Elle fait partie des priorités de la politique RH de l’association, et doit se traduire dans sa politique de formation.
Transition inclusive
Les politiques publiques actuelles dans le domaine du handicap reposent depuis plusieurs années sur cet objectif de passage à une société inclusive, principe qui gouverne depuis le début les actions de l’ARERAM et de ses établissements. Cette logique doit être un élément transversal des actions de formation mises en place.
Ces orientations stratégiques seront déclinées dans le plan de développement des compétences de chaque établissement. Elles seront complétées, en fonction des besoins identifiés par les établissements, d’autres thématiques de formations collectives et individuelles.


Frédéric ADRIAN
Directeur Général          

 

DEVELOPPEMENT DU PÔLE GARDOIS

Le pôle Gardois s’est développé depuis plusieurs mois avec une extension importante de son SESSAD à Vauvert. Nous sommes passés de 28 places à 40 places avec l’arrivée de nouveaux professionnels pour compléter notre plateau technique et nous avons favorisé la mobilité du personnel en interne. Le SESSAD est aujourd’hui installé dans de nouveaux locaux pour mieux répondre à un accompagnement de qualité et une meilleure qualité de vie au travail pour les professionnels.
Nous nous sommes également implantés dans de nouveaux locaux mis à disposition gratuitement par le collège d’Alzon sur le sud du département pour éviter les contraintes de transport et les risques routiers.
En juin 2021, nous avons répondu à un appel à candidature pour la création d’une Equipe Mobile d’Appui à Scolarisation (EMAS). Les ARS ont décidé de nous confier cette mission sur une large partie du territoire Gardois.
Forts de notre implication vers le milieu scolaire, cette mission est portée par deux professionnelles au sein des établissements scolaires de notre territoire.

Qu’est-ce qu’une EMAS ?
Notre équipe mobile d’appui à la scolarisation est une équipe expérimentée composée d’une psychopédagogue et d’une éducatrice spécialisée qui viennent en appui aux professionnels de l’Education Nationale afin d’apporter :
-Leur expertise,
-Leurs ressources nécessaires au bon accompagnement des élèves présentant des difficultés spécifiques dans le cadre de leur scolarité.

Quel est l’objectif d’une EMAS ?
Renforcer la scolarisation des élèves en situation de handicap ou présentant des particularités :
-En sécurisant les parcours des élèves,
-En constituant un soutien mobilisable pour les professionnels de l’Education Nationale.

Quelles sont ses missions ?
-Apporter appui et conseil en cas de difficultés avec un élève.
-Aider la communauté éducative à gérer une situation difficile.
-Apporter des éléments d’information et d’analyse à l’équipe pluridisciplinaire de la MDPH le cas échéant.
-Conseiller, participer à des actions de sensibilisation pour les professionnels des établissements scolaires.

Cette équipe mobile n’intervient pas directement auprès des élèves.

Les services de notre pôle sont tous mobilisés dans des perspectives de développement pour notre association, l’engagement de chacun contribue à de nouveaux projets pour répondre aux besoins de notre territoire. Dans un souci de complémentarité d’offre de services, nous conventionnons de plus en plus avec d’autres partenaires pédagogiques, éducatifs, sociaux, professionnels ou médicaux. Pour l’IME, la création d’une Unité d’Enseignement Externalisée va voir le jour au retour des vacances de Pâques dans le collège d’Aigues-Mortes pour permettre à des jeunes que nous accompagnons d’y faire de l’inclusion scolaire sécurisée.
Actuellement, l’ensemble des professionnels est mobilisé sur la question et le sens de notre métier actuel au regard de tous ces changements de paradigmes mais l’ARERAM continue à répondre aux politiques publiques locales et nationales. Les réflexions de fond vont laisser place à la réécriture de nos projets d’établissement et de services en tenant compte de ce virage inclusif pour les personnes en situation de handicap. “Ce qui fait l’homme, c’est sa grande faculté d’adaptation.” Socrate
Je tiens à remercier l’équipe de direction du pôle ainsi que l’ensemble du personnel et les familles pour cette co-construction qui laisse entrevoir de belles évolutions dans nos réponses à apporter

Nous vous attendons parmi nous le 11 juin 2022, pour fêter ensemble les 50 ans de notre établissement.
Denis TEYSSOU
Directeur du Pôle ARERAM Gard

ACTUALITES RECRUTEMENT ARERAM !

Nous avons le plaisir de vous annoncer l’arrivée de Mme DAMERDJI, Directrice Adjointe du Pôle Gard. Cette dernière a rejoint l’équipe en janvier 2021 et est particulièrement chargée de promouvoir les procédures dont elle garantit le respect et la mise en oeuvre sur les différents champs d’intervention tant à l’IME Sairigné qu’au Sessad Petit Passage. Elle participe à la mise en oeuvre technique du projet institutionnel de l’établissement ainsi qu’à l’organisation pluridisciplinaire, en lien étroit avec le Directeur du Pôle et veille à l’harmonisation, la cohérence des pratiques, la pérennisation et au développement du projet institutionnel.
Le pôle IDF a, de son côté, accueilli M. NATHANAILIDIS, Psychologue, en mars 2021 au sein de l’IME Calvino et Mme HAMON, Orthophoniste, au sein de l’IME Cordes en novembre 2021. Mme RICCI, Psychologue a rejoint l’équipe du Sessad Mosaïque en janvier 2022. Suite au départ à la retraite de Mme FABRE il a également accueilli en janvier 2022, sa nouvelle comptable de Pôle, Mme ABDALLAH. Cette dernière, est chargée d’assurer la tenue de la comptabilité et de la paie des trois établissements du pôle en collaboration avec les équipes administratives et le responsable financier dans le respect des normes comptables adaptées aux ESMS.
Nous sommes ravis de leur arrivée au sein de l’ARERAM. Leurs compétences et leurs expériences seront utiles pour aider au développement et à l’accompagnement de nos usagers. Nous leur souhaitons à tous la bienvenue, une bonne intégration et pleine réussite dans leurs missions respectives.

Lorsa GOURGUE – Responsable RH

 

Pôle Emploi Et Cap Emploi Poursuivent En 2022 Leur Rapprochement Pour Faciliter l’Accès A l’Emploi Des Personnes En Situation De Handicap

Convaincus que l’inclusion des personnes en situation de handicap est un enjeu majeur de notre société, le Rapprochement entre Cap emploi et Pôle emploi poursuit cet objectif d’amélioration constante d’accès et de retour à l’emploi des personnes en situation de handicap.

Depuis octobre 2021, les conseillers Cap emploi rejoignent progressivement leurs homologues au sein des agences Pôle emploi. Avec le rapprochement de ces 2 réseaux, chacun des 485 000 demandeurs d’emploi en situation de handicap seront, d’ici la fin du 1er semestre 2022, suivis dans leurs démarches par un seul Conseiller Référent, qu’il soit conseiller Pôle emploi ou Cap emploi, dans un lieu unique d’accompagnement : l’agence Pôle emploi.
Pôle emploi et Cap emploi vont progressivement simplifier les démarches des demandeurs d’emploi en situation de handicap, avec pour ambition de faciliter et d’amplifier les retours à l’emploi. En proposant une offre de services plus lisible et plus accessible pour les demandeurs d’emploi et les employeurs, ce rapprochement vise à simplifier les démarches pour tous et accélérer les recrutements. Le demandeur d’emploi en situation de handicap bénéficiera ainsi dans son agence locale de l’expertise et des services des deux réseaux.

Dans le cadre de ce rapprochement, les collaborateurs des équipes Cap emploi 91 et 94 ont débuté leur présence au sein des agences Pôle emploi depuis le mois d’octobre 2021.
Sur les agences de Corbeil, Juvisy sur Orge, Savigny-sur-Orge pour les collaborateurs du Cap emploi 91 et de Vitry-sur-Seine, de Cachan, de Maisons Alfort-Alfortville et de Créteil pour les collaborateurs du Cap emploi 94. Pôle emploi et Cap emploi s’engagent ainsi, conjointement, pour que leurs services soient plus inclusifs et répondent mieux aux besoins d’accompagnement des personnes en situation de handicap.
C’est la raison pour laquelle, dorénavant, Cap emploi et Pôle emploi reçoivent et accompagnent les demandeurs d’emploi en situation de handicap dans un seul et même lieu, le Lieu Unique d’Accompagnement – LUA.

Qu’est-ce que le Lieu Unique d’Accompagnement ? En tant que demandeur d’emploi bénéficiaire de l’obligation d’emploi des travailleurs vous y êtes accompagné pour toutes vos démarches de retour à l’emploi, que votre Conseiller Référent soit un conseiller Cap emploi ou Pôle emploi.
Dans ce lieu unique d’accompagnement la personne accède à une offre de services intégrée entre Pôle emploi et Cap emploi.

Qu’est-ce que l’Offre de Service Intégrée ? En fonction de leurs besoins, les personnes bénéficient de l’expertise des « conseillers accompagnement » des 2 réseaux entourés de Psychologues du travail, de Conseillers Gestion des droits, sur l’ensemble des sujets liés au retour à l’emploi et afin de mieux répondre aux besoins d’accompagnement:
– Accompagnement dans la recherche d’emploi,
– Elaboration de projets de formation,
– Adaptation au poste de travail, compensation du handicap,
– Mobilisation des aides, etc…

Le Conseiller Référent de la Personne facilite la coordination de l’ensemble de ces expertises afin de simplifier les démarches de retour à l’emploi.
Ce rapprochement constitue un enjeu majeur et demande à chacun une implication forte. Chaque collaborateur, au sein de son agence pôle emploi de rattachement est un ambassadeur de ce projet. Chaque collaborateur a pour rôle d’acculturer les collaborateurs pôle emploi sur le thème de l’inclusion des personnes sur son handicap et vice versa pour les Conseillers Pôle emploi à l’égard des Conseillers Cap emploi.
Les Conseillers Cap emploi accompagnaient jusqu’alors des candidats ayant des besoins très divers et variés dont certains étaient susceptibles d’être pleinement gérés par des Conseillers Pôle emploi.
Ils gèrent aujourd’hui un portefeuille de candidats ayant de forts besoins de compensation du handicap et ayant également des besoins spécifiques et spécialisés dans le cadre de leur « processus de rétablissement » afin que le parcours d’accès à l’emploi soit plus efficient.
Cette approche a vocation à mettre en oeuvre un accompagnement renforcé spécialisé auprès de ce public spécifique et ainsi à agir de manière précoce en matière de prévention de la désinsertion professionnelle.
Par ailleurs, les chefs de services des Cap emploi, avec l’appui de leur direction, sont les maitres d’oeuvre de ce rapprochement et des vecteurs majeurs du changement induit par le rapprochement entre Pôle emploi et Cap emploi. Des liens étroits ont d’ores et déjà été tissés avec les directions territoriales Pôle emploi 91 et 94 et leurs équipes. Des coopérations très fructueuses sont également en place avec les directions de chacune des agences pôle emploi des départements de l’Essonne et du Val-de-Marne
Les chefs de service sont très fortement mis à contribution et leur rôle aux côtés de celui des conseillers est essentiel pour mener à bien ce projet particulièrement novateur.

Véronique CHASSARD, Directrice Cap Emploi 94
Bruno GROLLIER, Directeur Cap Emploi 91

Afin de respecter le protocole sanitaire, les réunions
se tiennent majoritairement en visioconférence

  • Dernière commission des directeurs: 18 janvier 2022
  • Conseil d’administration: 3 février 2022
  • Assemblée générale extraordinaire le 18 février 2022
  • Anniversaire de l’IME de Sairigné le 11 juin 2022